V PCD En date du 17 mars 2018, Monsieur Jean-Bosco KAYOMBO KAYAN, Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) de la République Démocratique du Congo a effectué sa première visite de travail au siège du Pool Énergétique de l'Afrique Centrale (PEAC) à Brazzaville au cours de laquelle il a tenu une réunion de prise officielle de fonction, suite à son élection en février 2018, lors de la 19ème Session du Comité de Direction du PEAC, à la tête de l’Instance de coordination des activités de cet Organisme Spécialisé de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC).

La mission conduite par le Président de cet important organe statutaire du PEAC s’inscrit dans une approche d’échange et de concertation visant une meilleure appropriation de toute la substance du mandat de grande envergure dévolu au Pool Energétique de l’Afrique Centrale par l’Accord cadre Intergouvernemental et de l’Accord Inter-sociétés du 12 avril 2003, afin d’accompagner de manière efficiente le Secrétariat Permanent du PEAC dans l’accomplissement des missions relevant de ses attributions communautaires ainsi que celles inhérentes à la coordination et au développement du secteur électrique africain.

 Session yaounde1

Le 5 juin 2017 à Yaoundé (République du Cameroun), sous la présidence de son Excellence Léopold MBOLI FATRAN, Président en exercice du conseil des Ministres du PEAC, ce sont réunis le Conseil des Ministres et le Comité de Direction du Pool Energétique de l’Afrique Centrale.

Du 23 au 24 mai 2016,  s’est tenue à Douala, en République du Cameroun, à l’Hôtel Séréna, la  réunion du Comité des Experts du Pool Energétique de l’Afrique Centrale (PEAC), en prélude à la réunion du Comité de Direction  prévue du 26  au 27 mai 2016. Trois  temps forts ont marqué  cette réunion : i)La cérémonie d’ouverture ; ii) Les travaux ; iii)La cérémonie de clôture.

 

Deux  allocutions ont ponctué la cérémonie d’ouverture : celle du Secrétaire Permanent du PEAC, Monsieur Jean-Chrysostome MEKONDONGO, suivie de celle de Monsieur Eugène NGUEHA, Directeur Central Technique représentant le Directeur Général de la société d’électricité, eneo Cameroun, président du Comité de Direction du PEAC.

Cliquez ici pour demander le compte rendu du comité des Experts du PEAC.

Du 26 au 27 mai 2016,  s’est tenue à Douala, en République du Cameroun, à l’Hôtel Résidence Falaise, la  réunion du Comité de Direction (Organe de cordination des activités du PEAC) du Pool Energétique de l’Afrique Centrale (PEAC).

Le Secrétaire Permanent a spécialement salué les efforts déployés par eneo pour appuyer l’organisation de la réunion de Douala et remercié son Directeur Général pour l’excellent niveau de collaboration qu’il maintient de manière constante avec le Secrétariat Permanent du PEAC, en sa qualité de Président du Comité de Direction. 

Il a, ensuite rappelé les faits saillants de l’année 2015-2016 et indiqué que cette période a été marquée par la reprise des études du projet Inga-Cabinda-Pointe Noire, la poursuite du projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad, la poursuite des études du projet du Programme d’Electrification Transfrontalière PPET2, l’achèvement de la Mission d’Assistance Technique de l’Union Européenne phase 2 auprès du PEAC, l’adoption par la 16ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC, de la Décision portant approbation de l’Institution d’un prélèvement PEAC et de la création d’un Fonds de Développement du Secteur électrique de l’Afrique Centrale et enfin de la Préparation de la Table Ronde des Bailleurs de Fonds sur le financement du secteur électrique de l’Afrique Centrale. .... 

Cliquez ici pour demander le compte rendu du comité de Direction.

Il s’est tenu du 27 Février – 6 mars 2017, à Bangui en République Centrafricaine, les réunions des organes statutaires du Pool Énergétique de l’Afrique Centrale à savoir :

-         Comité des Experts: Organe chargé de préparer les réunions des organes de décision;

-          Le comité de Direction : Instance de coordination des activités du PEAC ;

-          Le comité Exécutif : Instance technique du Conseil des Ministres ;

-          Le Conseil des ministres : Organe suprême du Pool Énergétique de lAfrique Centrale.

L’édition 2017 de la réunion annuelle des organes statutaires du Pool Énergétique de l’Afrique Centrale a été couplée au :

Forum Investisseurs et Développeur ;

- Atelier national d’appui à la mise en œuvre de la Décision N°73/CEEAC/CCEG/XVI/15 de la 16ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC, portant approbation de l’institution d’un prélèvement PEAC et la création d’un Fonds de développement du secteur électrique de l’Afrique Centrale.

En marge de ces trois importantes activités du grand rendez-vous de l’Energie organisé par le Pool Energétique de l’Afrique Centrale, du 27 février au 9 mars 2017 à Bangui en République Centrafricaine, les Chefs des différentes délégations et le Secrétaire Permanent du PEAC ont eu l’honneur d’être reçu en audience, respectivement par Son Excellence Monsieur le Président de la République Centrafricaine, Chef de l’Etat, par l’honorable Président de l’Assemblée Nationale et par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Photo de famille du Conseil des Ministres autour de S.E. Pr. Faustin Archange TOUADERA, Président de la République Centrafricaine, Chef de l’Etat (au centre), de  l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale de la RCA (à gauche), et S.E Monsieur le Premier Ministre,  Chef du Gouvernement centrafricain (à droite), Bangui 06 mars 2017

 

Décision des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC portant approbation de l’institution d’un prélèvement PEAC et la création d’un Fonds de développement du secteur électrique de l’Afrique Centrale :

XVIème Session Ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, tenue le 25 Mars 2015 à N’Djamena, en République du Tchad au cours de laquelle a été adoptée la décision 

N°73/CEEAC/CCEG/XVI/15 Portant approbation de l’institut d’un prélèvement PEAC et d’un Fonds de développement du secteur électrique de l’Afrique Centrale..